dimanche 12 mars 2017

Les Échinodermes sont fascinants

Vous connaissez tous les Échinodermes ! Si, si, je vous l'assure ! Les oursins, les étoiles de mer, les concombres de mer... Je vous l'avais dit ! 
Mais pourquoi leur attribue-t-on ce nom ? Il vient simplement du grec "peau d'hérisson", quelque chose qui porte des piquants, en fait ! Cependant, je vous l'accorde, certains ordres ont des épines peu visibles ! 

L'embranchement des échinodermes est caractérisé par  : 
- une symétrie bilatérale, pentaradiaire (c'est-à dire d'ordre minimal de 5, comme les étoiles de mer qui ont 5 bras), 
- un squelette calcaire
- un système aquifère : une sorte de système rempli d'eau et formé de ramifications et canaux, permettant par exemple la locomotion. 

Bref, je ne vais pas m'attarder sur la présentation précise de ce groupe, mais je vais plutôt vous parler de quelques anecdotes concernant cet embranchement. 

  • Commençons par les Echinoidés (les Oursins) ! 
Le régime alimentaire de cet animal varie selon l'espèce. En général, ce qui ne change pas, c'est leur appareil masticateur que l'on appelle la Lanterne d'Aristote... Mais que vient faire Aristote ici ? En fait, il avait décrit, dans son recueil Histoire des animaux, ce fameux appareil buccal. La bouche est donc composée de 5 dents calcaires. Cet appareil est relié à une soixantaine de muscles et d'os permettant les mouvements de mastication. 

Certaines espèces d'Oursins vivent en symbiose avec d'autres organismes marins : des Cnidaires, des petits Crustacés, des larves de poissons...bref, ils peuvent être considérés à eux seuls comme de véritables écosystèmes ! 


  • Les Astéries (les étoiles de mer) à présent ! 
 Et si on parlait un peu de reproduction. Tellement fascinant le sexe chez les échinodermes ! Il existe des étoile de mer mâles et des étoiles de mer femelles, on parle d'animaux gonochoriques. On trouve une paire de gonades par bras. Au début de l'été, les deux sexes libèrent leurs gamètes dans le milieu. Dans ce cas, la fécondation est externe (en-dehors des voies génitales de la femelle) : les spermatozoïdes du mâle fusionnent avec les ovules de la femelle. Bref, c'est de la reproduction sexuée.
Pourtant, les Astéries son également capables de pratiquer la reproduction asexuée ! C'est le cas de certaines étoiles (comme chez le genre Linckia) qui abandonnent un bras devenant indépendant et qui  sera capable de se nourrir et se déplacer jusqu'à la régénérescence des 4 autres bras et du disque central. On assiste parfaitement à un phénomène d'autotomie* . 

Etoile de mer rouge (Echinaster sepositus)

Il est intéressant d'étudier la virologie (la science des virus en gros) à travers une épidémie qui décime des nombreuses populations d'étoiles de mer : l'épouvantable, le terrible, l'atroce, l'effrayant, l'effroyable syndrome du dépérissement de l'étoile de mer. Cette maladie est considérée comme la plus importante épidémie animale jamais observée ! Le pauvre animal subit une propre déstructuration de son système aquifère jusqu'à perdre ses bras et mourir. On connaît encore mal les origines de cette maladie, probablement l'action mystérieuse d'un densovirus.


  • Les Holothuries, communément appelés "Concombres de mer".
Ces Echinodermes ont la particularité de ne pas être constitués d'un véritable squelette calcaire comme ses cousins, seulement d'une couronne calcaire péripharyngienne qui permet de soutenir les tentacules buccaux. 
Mais là n'est pas le problème, parlons de leurs systèmes de défense, tiens ! Comment peut-on imaginer des petits animaux mous cylindriques se défendre ? Certains concombres (sauf ceux de votre jardin) sécrètent des toxines, notamment les saponines : des molécules engendrant parfois la lyse des globules rouges, ceux contenus dans le sang des poissons par exemple. D'autres ont la capacité de durcir grâce au dense réseau de fibres de collagène, localisé dans la peau de l'animal....jusqu'à devenir costauds comme de la pierre ! D'autres encore utilisent les tubes de Cuvier, ce sont des fibres de collagène très collants expulsés depuis l'anus, permettant d'immobiliser la proie ou le prédateur. D'ailleurs, petite anecdote, les Polynésiens s'en servent pour pouvoir marcher tranquillement sur les récifs de corail. Enfin, dernier comportement de défense, l'éviscération*. 

Des Holothuries


Il existe deux autres ordres d'Echinodermes : les Crinoïdes et les Ophiures. Les Ophiures sont très proches des étoiles de mer (Astéries). En voici un exemple :

Ophiure

J'ai pris ces clichés à l"aquarium Mare Nostrum de Montpellier. Je remercie d'ailleurs Guilhem qui se reconnaîtra ! 

Je vous remercie d'avoir lu cet article. J'espère qu'il vous aura plu une fois de plus ! 
A bientôt sur l'Odyssée Terrestre ! 



*Je vous invite à consulter mon article "L'autotomie, quèsaco" et vous saurez tout sur ce comportement drôle et particulier. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire